La Fabrique d'Expressions - Un lieu pour se former, réfléchir et se ressourcer à Libourne (33) - Suivez moi sur Instagram
06 23 68 66 29

Bienvenue à La Fabrique d’Expressions…

Avant hier

Faisons un peu plus connaissance… Je suis née en 1962 et j’ai grandi toujours curieuse de ce que chaque lendemain allait apporter à ma vie… C’est toujours le cas ! A 18 ans, mon baccalauréat en poche, j’ai quitté mon territoire natal pour venir m’inspirer de découvertes citadines. Etudiante à Bordeaux, à l’IUT carrières Sociales, option animation, je prends mes marques sur le terrain social et culturel. Je me souviens mes premiers stages, notre engagement pour aller faire du théâtre dans les écoles, mon goût pour la littérature enfantine, les contes et les ateliers Ecriture. A 21 ans, je réussis mon D.U.T. mais je décide de poursuivre mes études, interpelée par la pédagogie, la psychologie, la psychanalyse. Je m’inscris en licence en Sciences de l’éducation. Un horizon, jusque-là inconnu, mais que je pressentais savoureux s’ouvre à moi. Je vais le parcourir, l’arpenter, l’habiter, le faire mien pendant plusieurs années et finalement ne jamais le quitter. En 1990, j’obtiens mon D.E.A. en Sciences de l’Education. J’ai déjà une petite fille de 2 ans mais une grande énergie pour entreprendre !

Hier

En 1986, j’ai un travail à mi-temps dans un Centre d’Hébergement et de Réadaptation Sociale (CHRS), faisant fonction d’éducatrice. J’apprends auprès de Pierre Weissenburger, directeur, ce que humanité et travail social ont à faire ensemble. Dix années de collaboration riche et intense au cours desquelles, pour les besoins de mes études, je vais être amenée à faire un stage à l’hôpital Garderose de Libourne dans un service de psychiatrie. C’est donc en 1985 que je rencontre Jean Broustra, médecin psychiatre, chef de service depuis 1978. Sa récente collaboration avec Jeanine Chauvin (animatrice) et mon arrivée, vont nous conduire à 20 ans d’échanges et d’élaboration dans le soin. Unir et rassembler nos compétences pour pratiquer et favoriser l’expression singulière des patients, en petit groupe (Atelier), dans des conditions favorisant la mise en expériences (Cadre), par différents langages, incitant à la créativité (Dispositif). Cette tentative de dire le soi sera toujours suivi d’un temps de parole…temps où le jeu de la parole entraîne la vie psychique. Voilà comment les ateliers thérapeutiques se sont retrouvés au cœur de ma pratique et le sont encore.

Aujourd’hui


Un travail personnel de psychanalyse et de supervision psychanalytique accompagnent mon cheminement. A ce jour, je reste toujours impliquée dans un séminaire de psychanalyse et psychiatrie. Je me suis également formée, avec des collègues, et par l’intermédiaire de la SOFOR  à l’Analyse de la pratique avec l’Université de Lyon 2. En 2010, j’ai publié aux Editions Ères : l’atelier d’expression en psychiatrie, l’expérience de Libourne. Mon goût pour la pédagogie, la petite enfance et ses aléas m’ont conduite, dès l’obtention de mon DEA (1990) à intervenir en tant que psychopédagogue à l’IRTS de Talence. C’est ainsi que depuis une vingtaine d’années, je contribue à la formation des Educateurs de Jeunes Enfants. Aujourd’hui, j’interviens auprès de plusieurs structures d’accueil de tous petits pour l’Analyse Des Pratiques des professionnels. Formatrice, j’accompagne les professionnels de la santé et/ou du social à mettre en place ces dispositifs de soins et de socialisation. Depuis l’automne 2015, je suis installée en libéral dans mes locaux situés 53 Boulevard Kléber à Libourne. J’y accueille des petits groupes pour des formations et des régulations mais aussi des personnes en individuel pour un travail plus personnel de supervision. Je reçois également sur RDV des enfants, des adolescents ou des adultes pour des consultations thérapeutiques. Je propose des matériaux variés (argile, peinture, collage, écriture…) selon les âges et les sensibilités pour faciliter l’expression de soi et enrichir la connaissance de soi. Dans cette perspective, l’expression participe à donner du sens à son existence et contribue au mieux-être lorsque tout ne va pas de soi…

Aujourd’hui, afin de mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes et ainsi pouvoir élargir les propositions d’aide et d’écoute, je suis en formation de thérapeute familial à Bordeaux.

Les liens de chacun avec le système et la structure de sa famille peuvent parfois bloquer son cheminement…
Un certain nombre de phénomènes se produisent au sein d’une famille qu’il est parfois nécessaire de mieux comprendre ensemble pour que celle-ci soit moins affectée par ses dysfonctionnements qui la font souffrir.