La Fabrique d'Expressions - Un lieu pour se former, réfléchir et se ressourcer à Libourne (33) - Suivez moi sur Instagram
06 23 68 66 29

Alimentation et petite enfance

Alimentation et petite enfance

J’en veux pas ? On fait quoi ?

Cette question occupe bien des parents et des professionnels ! Pour éviter d’être trop vite dans des enjeux affectifs, il est important de comprendre les comportements des enfants et ce qu’ils génèrent chez les adultes…

Manger est un besoin fondamental et l’on sait aujourd’hui que dès la 20ième semaine de grossesse le sens du goût est fonctionnel.
Les premières années de la vie sont capitales dans la construction des goûts alimentaires du jeune enfant. Très jeune, il a des préférences, mais sur ce point, les pratiques éducatives différent jusqu’à aboutir parfois à des comportements opposés…
Quand certains petits ont du mal à manger, sont très lents, ont des habitudes alimentaires restrictives, cela a des conséquences sur leur relation avec les autres…C’est ainsi que les moments du repas peuvent se transformer en mauvaises expériences, voire en cauchemars !
Comment parvenir à retrouver du plaisir et apprécier d’être ensemble pour se nourrir ?

Objectifs :

Mieux comprendre la nature des enjeux et des comportements dans le rapport à l’alimentation
Elaborer des modes d’intervention ajustés en fonction des situations
Mieux échanger avec les familles sur ces questions
Adopter une posture éducative commune entre tous les professionnels afin de repérer les « douces violences » dans ces moments de repas

Déroulement :

La nourriture et moi…
Les croyances familiales (poids, hérédité, habitudes et modèles alimentaires)
Manger et donner envie de manger
« Je te mangerai… » : Une histoire avec l’oralité et la sensorialité
Le rapport à l’oralité et les interdits : «  ne pas mettre à la bouche »
La bouche pour goûter, le nez pour sentir, les yeux pour voir : le plaisir de manger fait naître le goût des mots…
Quelles stratégies pour de bonnes pratiques éducatives ?
Style permissif centré sur le désir de l’enfant ?
Cuisiner selon ses goûts ?
Style autoritaire : gronder, forcer ou punir ?
Concilier convivialité et accueil collectif
Le point sur la DME : Diversification Menée par l’Enfant
Troubles alimentaires : définition et possibilité de prise en charge.

La formation alternera apports théoriques, échanges et réflexions.
Des situations professionnelles pourront être exposées et analysées.


Durée :
2 jours de 9h00 à 16h30

Dates :
Calendrier 2020
Contacter Sylvie Archambeau

Coût :
360 euros par personne hors hébergement et restauration. Tarif à la journée.
Possibilité de réaliser la formation dans votre établissement.